Réflexions personnelles sur notre système éducatif et son actualité

L’école n’est pas forcément la cause mais doit être la solution

In Salle des profs on 11 janvier 2015 at 12 h 55 min

Depuis jeudi, on peut lire de nombreux témoignages de collègues sur la manière dont ils ont abordé les événements tragiques de ces derniers jours avec leurs élèves.

On y trouve souvent de quoi espérer.

On y trouve aussi -hélas- des compte-rendus de moments qui ont dérapé, qui ont laissé les collègues dans le désarroi et l’impuissance : des élèves qui font tous les amalgames mais aussi et surtout dans, d’autres endroits, des élèves qui justifient l’attentat contre Charlie Hebdo, qui refusent de participer à la minute de silence.

Me reviennent alors en mémoire ce que j’ai pu lire et entendre ces derniers mois au cours de débat sur l’éducation, des propos proclamés haut et fort, défendus becs et ongles par certains, anonymes mais aussi responsables syndicaux et associatifs.

– « Il faut bannir les mot éducation nationale pour ceux d’ instruction publique »

– « Nos enseignements sont parasités par des enseignements annexes inutiles comme l’éducation aux médias, l’apprentissage du débat, les heures de vie de classe, l’éducation à la citoyenneté, bientôt l’enseignement moral et civique »

– « Apprendre le vivre ensemble : encore une mode de bisounours »

– « Enseigner des compétences sociales et civiques, c’est dangereux »

– « L’école est un sanctuaire : elle n’a pas à aborder les problèmes extérieurs »

– « Moi je suis prof d’histoire-géo : l’éducation civique j’en fais si j’ai le temps »

– …

Celles et ceux qui ont pensé et prononcé ces phrases l’ont fait de bonne foi, en se basant sur les priorités qu’ils croyaient justes. L’étaient-elles vraiment ?

Il est temps de reconnaître pour certains qu’ils se sont trompés. Non pas d’affirmer un peu rapidement que l’école est la cause unique de ce qui s’est passé mais d’accepter qu’elle peut être la solution.

A nous, éducateurs, de relever enfin ce défi en acceptant de changer (un peu) de posture.

A nous, professeurs, de donner du sens aux apprentissages pour les mettre au service d’une évolution de la société.

Rien ne dit que nous réussirons. Mais de là à ne pas essayer …

Advertisements
  1. Merci à toi.

  2. Bien d’accord avec ça… A voir sur ce lien: http://www.dailymotion.com/playlist/x3l3b0_Dailymotion_charlie-hebdo/1#video=x2eci7a, un reportage qui évoque le « comment » de la radicalisation des deux frères.
    Comment l’École peut-elle éviter, tenter d’éviter… les dérives sectaires de tous bords ?…
    C’est complexe, mais oui… oui… il faut essayer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :