Réflexions personnelles sur notre système éducatif et son actualité

Evaluer autrement en histoire-géo-ed civ : c’est possible

In Salle de classe on 4 avril 2014 at 18 h 10 min

Le support d’une présentation récente devant de futurs collègues en formation initiale

accéder à la présentation

Et si on jouait au bingostatut ?

In Au piquet on 29 mars 2014 at 11 h 41 min

Après le bingo socle, le bingohistoire, voici venu le temps du bingo statut.
A jouer cette semaine dans toutes les bonnes salles des profs.

bingo statut

Rendez-vous en terre inconnue

In Au piquet on 30 novembre 2013 at 14 h 06 min

rendez-vous-en-terre-inconnue-1438-295666

Réunion Parents-Profs hier soir … côté parents! Une grande première et je n’ai pas été déçu…

Arrivée à 18h15 dans le lycée bondé. On se faufile dans les couloirs en entendant quelques bribes de conversations.

Je chope au passage "Ce prof là il ne donne pas assez de devoirs !" (Ce parent là ne doit pas avoir un enfant qui a 45 minutes de trajet en bus pour rentrer le soir chez lui).

Consultation de la liste des profs présents : 5 sur 14 ! Epidémie de gastro ? Grève de soutien au rased ?

Vu  la file d’attente pour le professeur principal, on décide d’y prendre une place et de se relayer pour les entretiens avec les autres professeurs. Stratégie !

Première rencontre : le prof nous lit la liste des notes obtenues par mon fils depuis septembre. (J’avais bien fait de les consulter sur l’ENT avant de partir !) Sinon RAS; faut dire q’au vu du nombre d’élèves dans la classe de Seconde, je comprends le collègue qui ne les connaît pas encore mieux.

Au suivant. On m’apprend que mon fils est "deuxième dans la matière à 2 dixième du premier mais que rien n’est perdu car il y aura encore des notes avant le bulletin". (Les lecteurs habitués de ce blog savent combien je suis sensible aux notes, à la compétition et au classement). Je sors donc rassuré.

J’entends aussi quelques conseils donnés (pour améliorer a participation orale par exemple).

Retour dans la queue pour voir le prof principal. Elle n’a pas avancé !

Elèves et parents patientent avec leurs portables.

20 heures. Toujours en attente. La porte de la salle d’en face s’ouvre. Le prof apparaît et lance aux parents qui attendent pour le rencontrer : "Je ne reçois plus après vingt heure.  Je m’en vais" et claque la porte. Stupeur "bon ben on s’en va". Avant de partir, l’un me lance "j’espère que le votre ne fera pas pareil". rires (jaunes).

Non : il reste. OUF ! Après 1h45 d’attente c’est notre tour.

"Commençons par observer les notes de votre fils" (qu’on connaît grâce à l’ENT)

"Résumons : de bons résultats partout ; donc un profil S" (ha bon ? il a au contraire la possibilité de choisir en fonction de ses envies et de son projet, non ?)

"Des questions ?" C’est le prof d’histoire, j’engage donc un brève discussion autour des méthodes de cours et des objectifs poursuivis. Je retrouve là ma casquette de prof pour décrypter. Jusque là, le lycée et le collège m’étaient vraiment apparus comme deux mondes parallèles (fausse impression j’espère) : cet échange me rassure un peu sur la continuité entre les deux.

Puis, c’est au tour de ma femme de faire connaître son regret face au nombre réduit de profs présents à la réunion. "Aucun texte ne nous oblige à les faire madame !" (J’ignorais que les collègues de lycée ne touchent pas l’ISOE. Va falloir que j’en informe mon syndicat qui vient de l’obtenir pour les PE). 

Ainsi s’achève mon rendez-vous en terre inconnue.

Vu de l’autre côté, mon avis sur la forme que prennent ces réunions est confirmé : La formule n’est décidément pas la bonne même quand parents et enseignants y mettent tous deux de la bonne volonté. (quand ce n’est pas le cas, ça n’arrange pas les choses !).

Y-a-t-il seulement une bonne formule ?

Et … la prochaine fois qu’un collège parlera de parents démissionnaires pour ceux qui ne viennent pas nous rencontrer lors de ces réunions au collège, j’hésiterai à avant d’acquiescer.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 48 followers